Liste des ouvrages


disponible
25€
 
ajouter à ma commande

 p Raymond Mason p p Regnier Gerard dir p

Raymond Mason


Régnier, Gérard (dir.)


Centre Georges Pompidou, musée national d'art moderne, Paris, 1985.


British Art - English Sculpture - 20th-century - Raymond Mason - Catalogue of Exhibition - Used

In-4, broché sous couverture illustrée en couleur, 159 pp.


Nombreuses illustrations en noir et en couleur.


Assez bon état. Des marques d'usage en couverture, bon état intérieur.



afficher le sommaire

Invitations, par Germain Viatte - La liberté de l'esprit, par Yves Bonnefoy - Un orage de passions, par Gérard Régnier [Jean Clair] - Eloge de la vision, par James Lord - Des fresques contemporaines qui s'enracinent dans l'art gothique tardif, par Michael Brenson - Entretien, par Michael Peppiatt et Raymond Mason - Textes, par R. Mason : La foule. - Le départ des fruits et légumes du cœur de Paris le 28 février 1969. - St Mark's Place, East Village, New York City. - Une tragédie dans le Nord, l'hiver, la pluie, les larmes. - Une foule illuminée. - Les mains éblouies. - Le musée. - Ce que j'aime dans le dessin. - Sur le contenu. - Sur la lumière. - Manet et Cézanne. - Balthus - Les Œuvres : I. La Ville. - II. La Foule. - III. Les Halles. - IV. Le Lubéron. - V. Le Tragique. - VI. Les Monuments - Biographie - Bibliographie - Liste des œuvres exposées.



Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition Raymond Mason présentée dans l'espace des Galeries contemporaines du Musée national d'art moderne au Centre Georges Pompidou, à Paris, du 11 septembre au 11 novembre 1985, puis au musée Cantini, à Marseille, du 14 décembre 1985 au 17 février 1986.


"C'est peu après le jour de Noël 1974", écrit [Raymond Mason] et "par une journée ensoleillée du Midi, que j'ai lu dans Le Provençal la nouvelle de la catastrophe minière de Liévin. [...] Le printemps suivant, je me trouvais en voiture dans le Pas-de-Calais et l'idée m'est venue d'aller voir la mine tragique de Liévin. j'ai pu vérifier que j'avais bien saisi son aspect et sa couleur mais j'ai été surpris par  la poignante beauté de ses simples bâtiments du siècle dernier. J'ai fait le dessin en couleurs sur les lieux à ce moment-là, et, bien que résolu à cette époque de ne plus continuer les sculptures comprenant un décor, je me suis senti obligé d'entreprendre cette dernière par fidélité à tout un vestige de mon passé".


"Le Midi, où était Mason, écrit Yves Bonnefoy, c'était l'art, si facilement heureux, et irresponsable. Le Nord, par opposition, c'était l'existence vécue, avec ses besoins délaissés, mais c'était aussi, du Pas-de-Calais à l'Angleterre voisine, le passage presque immédiat vers le "temps perdu" de l'enfance."



 



SUR LE MÊME THÈME